octobre 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

    Qui sommes-nous?

    Rollande Rainville
    Éleveur de Terre-Neuve noir et noir et blanc (Landseer)

    J’ai passé presque toute ma vie dans la région de St-Hyacinthe. Ma mère et la majeure partie de ma famille y demeurent encore. Mon enfance s’est déroulée sur une ferme et nous avons toujours eu des chiens et des chats. Ma mère disait souvent de moi : « C’est la fille à chats et à chiens. » Je m’occupais d’eux comme s’ils étaient des bébés. Mes chats se promenaient dans un carrosse à poupée et je réussissais à faire faire à mon chien plein de tours comme monter une échelle ou jouer à la cachette avec moi.
    À l’âge adulte, la vie a fait en sorte que je ne pouvais pas avoir de chiens. Mais j’espérais quand même qu’un jour, ce serait possible. Lorsque j’ai rencontré Gilles, il possédait un Terre-Neuve nommé Robin, et c’est à ce moment que j’ai eu une attirance pour cette race. En 1999, j’ai déménagé à St-Pie-de-Guire où a commencé à germer l’idée d’un élevage de chiens. J’ai examiné quelle race pouvait me convenir. J’ai lu beaucoup à ce sujet. Finalement, le Terre-Neuve était toujours en première place. J’ai donc visité plusieurs chenils pour bien choisir. Pour moi, c’était clair, ce serait des chiens pure race, et chacun aurait son certificat de santé. En plus, ils seraient logés dans un endroit où ils pourraient vivre sans y être attachés. Mes chiens sont tous dans des enclos assez grands pour y faire un peu d’exercice et ils peuvent se mettre à l’abri dans une grande bâtisse que j’appelle souvent mon condo à chiens.

    Je suis membre du Club Canin Canadien, de la Fédération Canine du Canada, du Newfoundland Dog Club of Canada ainsi que de l’Association Québécoise de Cynophilie. Je suis maintenant Magister Cyno-Professionnelle car j’ai complété les niveaux I, II et III pour lesquels j’ai obtenu des certificats de réussite. Grâce à cette formation, je possède d’excellentes connaissances pour bien m’occuper de mes chiens.

    Gilles Joyal
    Éleveur de Kuvasz

    Natif de St-Pie-de-Guire, j’y ai passé toute ma vie. J’ai demeuré longtemps sur une ferme laitière et nous avons toujours eu des chiens. En 1974, j’ai déménagé au village là où j’habite présentement. Longtemps, j’ai travaillé comme opérateur de machineries lourdes et en même temps je commerçais de la machinerie agricole. En 1990, j’ai démarré une nouvelle entreprise de distribution régionale de nourriture pour chiens et chats JOY. Ce travail m’a rapproché encore plus des chiens et m’a fait connaître les chiens de traîneaux. En 1995, j’ai fait l’acquisition d’une équipe de 8 chiens husky. Par la suite, j’ai eu jusqu’à 35 chiens de traîneaux (toute une meute). Pendant plusieurs années, j’ai pu apprendre à dresser les chiens, comment en prendre soin tout en leur montrant les consignes du traîneau.

    En 2003, ma conjointe a commencé un élevage de Terre-Neuve pure race. Cela m’a donné le goût de posséder mon propre élevage de chien pure race et j’ai commencé à rechercher quel type de chien pouvait me convenir. Lorsque mon choix s’est arrêté sur le Kuvasz, j’ai visité plusieurs chenils en Ontario, afin de valider mon choix. Je ne voulais pas acheter un chien qui pouvait être mauvais pour les Terre-Neuve. Le chien que je désirais devait être résistant au froid, un bon gardien et un bon chien d’attelage. Je ne me suis pas trompé, car maintenant Bingo, mon mâle, garde les Terre-Neuve. Je n’ai plus de chiens de traîneaux; l’été, j’attèle mes 2 Kuvasz à une voiture, et l’hiver, à un traîneau.

    Je suis membre du Club Canin Canadien, de la Fédération Canine du Canada, du Club du Kuvasz du Canada, de l’Association Québécoise de Cynophilie. Rollande, ma conjointe a obtenu le diplôme de Magister Cyno-Professionnel à l’École de Médecine Vétérinaire de St-Hyacinthe et possède des certificats de réussite pour les niveaux 1, 2 et 3. Je crois que c’est très important d’avoir le plus de connaissances possibles pour bien s’occuper de nos chiens.

    Que ce soit pour l’adoption d’un chiot ou tout simplement pour une visite de notre chenil, n’hésitez pas à prendre rendez-vous, nous serons heureux de vous accueillir.

    This post is also available in: Anglais